La Rizière | Ecole
62
page,page-id-62,page-template-default,ajax_updown_fade,page_not_loaded,

L’Ecole Hôtelière, un centre de formation professionnelle innovant

Un secteur porteur dans un contexte difficile

Le tourisme est l’un des secteurs les plus dynamiques du pays et, à ce titre, apparaît de plus en plus comme une solution pérenne aux problématiques socio-économiques de Madagascar. Il fait l’objet d’importants investissements et génère de nombreux emplois dans le secteur formel.

Pourtant, les employeurs n’arrivent pas à pourvoir ces emplois, faute de main d’œuvre qualifiée. L’offre de formation en hôtellerie-restauration est quasi inexistante et inaccessible aux populations défavorisées. 

A Fianarantsoa, plus de 70% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le chômage touche particulièrement les jeunes, qui représentent la grande majorité de la population ; seul 1% d’entre eux accède aux études supérieures, quand beaucoup ont quitté l’école tôt et n’ont reçu aucune formation.

Un projet pour l’insertion des jeunes

Ainsi, pour ces jeunes défavorisés, le dynamisme de l’Hôtellerie-Restauration représente une chance formidable d’avoir accès à des emplois stables et rémunérateurs, pourvu qu’ils reçoivent une formation répondant aux exigences des professionnels du secteur.

En 2012, l’IECD, une association française oeuvrant depuis près de 30 ans pour la formation professionnelle dans les pays en développement, et le Collège SFX, l’un des établissements scolaires les plus réputés du Sud de Madagascar, se sont associés pour créer une école de formation professionnelle hôtelière visant à favoriser l’insertion des jeunes de la région de Fianarantsoa.

Afin de promouvoir l’émergence de telles formations à Madagascar, les partenaires ont contribué à l’introduction du diplôme de CAP au niveau national pour les métiers du tourisme, avec le Ministère du Tourisme et le Ministère de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Une formation professionnelle

Ouvert en 2013, le centre de formation professionnelle (CFP) dispense des formations de base aux métiers de l’hôtellerie-restauration : 90 jeunes, de 17 à 21 ans, dont 60% de filles sont formés chaque année à 3 métiers.

Commis de cuisine

Serveur-barman

Femme de chambre-lingère

Ces formations ont été élaborées en partenariat avec les professionnels du secteur afin de mieux cibler leurs besoins. Il s’agit de former les élèves aux réalités et exigences du métier pour leur donner de réelles opportunités d’emploi.

La pratique est donc au coeur de la formation, qui alterne :

  • enseignement général appliqué à l’hôtellerie-restauration

  • formation technique modulaire

  • temps de service en situation professionnelle à l’hôtel-restaurant La Rizière

  • des périodes de stage dans des hôtels et restaurants de tout le pays.

L’Ecole Hôtelière vise à garantir un taux d’insertion minimum de 80% dans les 3 mois suivant la fin de la formation. Les résultats témoignent de la pertinence de la formation : la première promotion de femmes de chambre-lingères, certifiées en septembre 2014, ont toutes trouvé un emploi formel et stable dans le secteur hôtelier. 

Un modèle durable

L’Ecole Hôtelière est une entreprise à but social

Les revenus de l’exploitation de l’hôtel-restaurant financent la formation et permettent de diminuer les frais de scolarité des élèves issus de milieux défavorisés.

Le personnel est constitué de formateurs professionnels de l’hôtellerie-restauration, afin de garantir une haute qualité de prestations, aux clients comme aux élèves.

Elle s’inscrit dans une démarche de développement durable

La gestion de l’établissement est guidée par une attention à l’empreinte environnementale (maîtrise des énergies, gestion des déchets) et par un souci de respect du personnel (politique salariale, formation interne, etc.).

La formation des élèves inclut l’apprentissage des enjeux du développement durable dans leur vie professionnelle et quotidienne, avec des actions concrètes (réalisation d’affiches, articles ou campagnes de sensibilisation).

Le mot de la Chef de Filière

La Rizière, c’est une école hôtelière novatrice dans son projet pédagogique et son modèle économique. Son essence même rejoint la plénitude du sens de ce mot, Culture.

C’est dans ce cadre propice que l’Ecole Hôtelière forme et « cultive » les jeunes afin de leur faire acquérir des connaissances approfondies dans le domaine de la restauration et de l’hôtellerie. Lorsqu’ils auront franchi toutes les étapes, ils seront « mûrs », prêts pour le métier qu’ils ont choisi.

La culture, c’est aussi « l’enrichissement de l’Esprit ». A travers les œuvres de Pierrot Men qui ornent l’Hôtel, vous saisirez la richesse des us et coutumes, les différents visages de la société Malagasy et plus particulièrement de la société Betsileo.

Le plus important, enfin, c’est le Riz, aliment de base des Malagasy. Vous pourrez l’apprécier, décliné sous différentes couleurs et toutes ses formes de cuisson, accompagné de mets aux saveurs chamarrées dont seul notre Chef a le secret.

Le voyage que vous vivrez à La Rizière vous conduira sur un site en perpétuel devenir, alliant Tradition et Modernité. « L’héritage du passé, Les professionnels de l’avenir ». Tel est notre slogan. 

Venez chez nous, vous y serez chez vous. Toute l’équipe est prête à vous accueillir à bras ouverts à La Rizière. Tonga soa, mandrosoa ! Bienvenus!

Tsiferana Razafindrabesa